Magie
 

Heka, Magie et envoûtement dans l'Égypte ancienne
exposition 2002 au Louvre
 
 
 

Légende de l'apprenti sorcier


Dans FANTASIA ( Fantasia -1940, Fantasia Alain Garel La revue du cinéma N° 420 ) Walt Disney reprend un poème symphonique de Paul Dukas (1865-1935). Mickey tient le rôle de l'apprenti-sorcier. Le poème est inspiré d'une ballade Goethe: Der Zauberlehrling ( l'apprenti sorcier en français sur le site Mômes). Curieusement, on retrouve dans l'oeuvre de Goethe et dans celle de Lucien de Samosate au moins deux thèmes communs: celui du miroir magique, Zauberspiegel dans le Urfaust (1786). Faust découvre dans la hideuse cuisine des sorcières, participe de cet imaginaire du miroir permettant de voir ce qui est absent, en l'occurence une femme extraordinairement belle.
Le second thème commun est celui de l'apprenti sorcier. Il raconte les mésaventures de son héros Eucratès:


"J'étais jeune encore, et je séjournais en Egypte, où mon père m'avait envoyé pour compléter mes études. Un jour, il me prit envie de remonter le Nil jusqu'à Coptos, et d'aller de là voir la statue de Memnon et entendre ce son merveilleux qu'elle rend au soleil levant. Je l'entendis alors, non pas comme le commun des mortels, émettre un son inarticulé; mais Memnon lui-même ouvrit la bouche et me rendit un oracle en sept vers, que je pourrais vous citer si cela n'était pas hors de propos.
En remontant le fleuve, il se trouva qu'il y avait parmi les passagers un citoyen de Memphis, un de ces scribes sacrés, homme admirable par son savoir et versé dans toute la doctrine des Egyptiens. On disait même qu'il avait passé vingt-trois ans dans les sanctuaires souterrains où Isis lui enseignait la magie.
_ C'est Pancratès dont tu parles, dit Arignotos; c'est mon maître, un homme sacré, rasé, vêtu de lin, pensif, parlant grec,(mais mal), grand, le nez plat, les lèvres proéminentes, les jambes grêles...
_ C'est lui-même, reprit Eucratès, c'est bien Pancratès...
Tout d'abord, j'ignorais quel homme c'était; mais en le voyant, toutes les fois que le bateau jetait l'ancre, faire miracles sur miracles, en particulier chevaucher des crocodiles, et nager avec des monstres, qui se courbaient devant lui et le flattaient de la queue, je reconnus que c'étais un homme sacré; et peu à peu, à force de prévenance, je devins son camarade et pénétrai si avant dans son intimité qu'il me communiquait tous ses secrets. A la fin, il m'engagea à laisser tous mes serviteurs à Memphis et à le suivre tout seul, me disant que nous ne manquerions pas de gens pour nous servir. Dès lors, voici comment nous vivions.
Quand nous arrivions à une hôtellerie, mon homme prenait la barre de la porte, ou le balai, ou le pilon, le recouvrait d'habits, et prononçant sur lui une formule magique, il le faisait marcher, et tout le monde le prenait pour un homme; et l'objet s'en allait puiser de l'eau, faisait nos provisions, les acommodait, nous servait en tout avec adresse et faisait nos commissions. Ensuite, lorsque le mage n'avait plus besoin de ses services, il refaisait du balai un balai, ou du pilon un pilon, en prononçant sur lui une autre formule d'incantation. Quelque désir que j'eusse d'apprendre ce secret, je ne pus l'obtenir de lui: il en était jaloux, bien qu'en tout le reste il se mît à mon entière disposition. Mais un jour, m'étant secrétement placé dans un coin assez obscur, j'entendis l'enchantement sans qu'il s'en aperçût. C'était un mot de trois syllabes. Il s'en alla ensuite sur la place, après avoir commandé au pilon ce qu'il avait à faire.
Le lendemain, ce mage étant allé à la place pour traiter quelque affaire, je pris le pilon, je l'habillai comme faisait l'Egyptien, je prononcai les trois syllabes et je lui ordonnai d'apporter de l'eau. Quand il eut rempli l'amphore et me l'eut apportée:
"C'est assez, lui dis-je, n'apporte plus d'eau et redeviens pilon."
Mais sans vouloir m'obéir, il en apportait toujours, tant et si bien qu'à force d'en puiser il eut inonder notre maison. J'étais fort embarrasé, car je craignais fort que Pancratès, à son tour, ne se fâchât contre moi, ce qui arriva en effet. Je prends alors une hache, et je coupe le pilon en deux; mais chacun des deux morceaux prenant des amphores va chercher de l'eau, et au lieu d'un porteur, j'en eus deux.
A ce moment, Pancratès survient; il comprit ce qui s'était passé et refit de ces porteurs d'eau des morceaux de bois tels qu'ils étaient avant l'enchantement; mais lui me quitta sans que je m'en apperçusse, et disparut je ne sais où..."

Source:

Autre comparaison entre le Hercule de Walt Disney et celui du mythe Carlos Parada


 
 

Lucien de Samosate était un rhétoricien, né à Samosate (Syrie, v125-192). Fils d'un sculpteur de statuettes, il refuse de pratiquer le métier de son père. Il apprend le grec dans les livres et les voyages. Avocat à Antioche, il voyaga en Asie Mineure, en Grèce, en Italie et en Gaule. Il s'installa à Athènes (160) pour se consacrer à la philosophie. Il donna naissance à une nouvelle forme littéraire, le dialogue humoristique et il est généralement considéré comme le premier auteur de science fiction. Athée, polémiste, anticonformiste, il se fait un nom dans le genre du dialogue satirique. Vers 170, il est haut fonctionnaire en Egypte où il meurt après 180.

Alexandre ou le Faux Devin
(traduction Joseph Longton)
Lucius ou l'âne (traduction Michel Dubuisson)

 
 

BIBLIOGRAPHIE

Goethe

Lucien de Samosate

 

 
© Jean Michel Parganin Paris 1996 - 2005 Reproduction Interdite - Tous droits réservésIDDN. FR.001.100006.000.R.P.2003.000.42000  Ce site est référencé IDDN.Crédits
Mathématiques Physique S.V.T. Français
Géométrie Chimie Sciences de la Terre Auteurs
Arithmétique Electricité Biologie et physiologie végétale Lecture écriture
Primaire Astronomie Biologie humaine F.L.E.
Collège Optique Biologie animale Contes et légendes
Lycée Sciences en primaire Environnement Théâtre
Supérieur Physique au collège Santé Philosophie
Librairie mathématique Physique au lycée Génétique Philosophes grecs
histoire des mathématiques Temps et calendriers L'eau Philosophes
Le triangle Eclipses Les volcans Thèmes philosophiques
PI Espace La météo Sites de profs de philo
Récréations Lune Les guêpes Librairie philosophique
Enigma      
table des nombres premiers      
Logiciels      
Histoire Egypte Léonard de Vinci Enseignement professionnel
Géographie Chronologie égyptienne biographie S.E.S.
E.C.J.S. écriture et numération bibliographie Langues
Histoire de France agriculture et élevage les précurseurs Latin grec
Histoire des sciences momies les carnets Technologie
Religions magie la peinture Informatique
Moyen-Age égyptologues les controverses Consommation
Antiquité grecque et romaine   les sciences E.P.S.
Esclavage   musées Musique
Cartes     Arts plastiques
Seconde Guerre Mondiale     Peinture
Pays     Cinéma et audiovisuel
Carnac et mégalithes      
Attentat contre Louis-Philippe      
La librairie de Noé C.D.I. Associations Enseignement à distance
Programmes officiels Les cafés Sites de profs Un peu de technique
Ministère Education Nat. Ecole élémentaire Journaux Sites
Pédagogie TPE & IDD Clubs scientifiques Classes de découverte, séjours
Projets Correspondances Information parents séjours à l'étranger
Concours pour les élèves Visites scolaires Information élèves sites pour enfants (primaire)
Associations de parents Aide aux devoirs Résultats d'examen crédits
Orientation Classes Prépas Services aux webmasters Recommander un site
Enfants malades Urgence Les copains Liens vers NOE
A propops de Noé Agenda Contact